Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Conscience Espace

Chemins de retour vers Soi. Textes de réflexion, de méditation, d'intériorisation.

Thérapeutes

Un traité de Philon, philosophe contemporain de Jésus, intitulé La Vie contemplative, est consacré à un groupe de contemplatifs d'Egypte, vivant prés d'Alexandrie, qu'il appelle : Thérapeutes.

Philon les compare aux Esséniens. Leur existence représente le modèle du sage qui recherche le calme, la disponibilité, afin d'accéder aux connaissances et visions divines dans la paix. Ils vivent hors contingence matérielle et s'isolent six jours sur sept. Ils jeûnent, certains trois jours, d'autres six, et s'abstiennent de viande et de vin. A l'aube, ils prient en se tournant vers le soleil levant, se consacrent à l'étude des textes anciens sacrés, composent des chants et des hymnes. Toutes les sept semaines, le cinquantième jour, ils se réunissent en une grande fête dans un sanctuaire commun.

La contemplation domine leur vie. Philon écrit que ce sont "des citoyens des cieux et du cosmos, des médecins des âmes, guérissant les passions et l'aveuglement, car ils ont grandi et mûri dans la contemplation". Ils vivent pleinement cette solitude des vieux penseurs, maîtres, visionnaires et prophètes de ces terres du Moyen-Orient. Ils vouent un culte au silence et le transmettent à leurs disciples. Ce sont des gnostiques, des sages et des mystiques, héritiers de la philosophie judéo-grecque d'Alexandrie, elle-même inspirée des prêtres de l'Egypte ancienne.

Ils soignent les corps, mais aussi et surtout "ils soignent les âmes en proie à ces maladies pénibles et difficiles à guérir, que les plaisirs, les désirs, les chagrins et la multitude des passions et autres misères font s'abattre sur elles".

Thérapeute, du mot grec ancien qui signifie : serviteur.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Nicole Montineri sur le portail Overblog

Commenter cet article