Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chemins de retour vers Soi. Textes de réflexion, de méditation, d'intériorisation.

"Entre"

Devant l'irruption du réel, une conscience ouverte ne dira jamais : ce qui a lieu ne doit pas avoir lieu.

Une conscience ouverte ne sera jamais indifférente, comme étrangère, à la destinée des êtres vivants ; elle n'acceptera jamais que l'on conduise l'humanité au chaos pour mieux la mettre sous servitude ensuite.

La conscience ouverte a libéré l'être qu'elle habite de lui-même, d'une attitude psychique qui l'empêche d'entrer dans la vie réelle. Elle l'a aussi affranchi du monde pour mieux l'y relier, afin qu'il puisse établir une vraie relation avec lui et non pas un rapport qui se contente d'être utilitaire.

Tout est dans la relation, dans "l'entre". Si je me place au centre, il n'y a pas d'autre réalité que l'illusion de mon esprit qui ne voit pas l'autre mais se le représente. Je ne reconnais pas sa conscience, je le chosifie. Mais en chosifiant l'autre, je deviens moi-même une chose. Je ne suis plus vivant, je ne participe plus à la création du monde. Je suis juste un moyen qui considère l'autre comme un moyen au service de mon égoïsme. Je me crois au centre alors que je n'existe pas.

La relation authentique est une reconnaissance entre deux consciences. Personne n'est en situation de supériorité, chacun reconnaît la conscience de l'autre. Ce que je suis fondamentalement s'engage dans une relation réciproque : c'est une attitude au service de la vie, ouverte et généreuse. La relation n'est pas utilitaire, elle ne marchandise pas l'autre : elle est vivante. Dans cette rencontre, je me crée en même temps que je crée l'autre, et réciproquement. Chacun se sent concerné par l'autre. On peut parler de présence totale, dans la liberté et la responsabilité. "Entre" existe.

Qu'y a t-il dans "l'entre" ? L'amour, toujours inévitablement fragile par ses mouvements d'intensité et de pause.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos


Voir le profil de Nicole Montineri sur le portail Overblog

Commenter cet article