Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chemins de retour vers Soi. Textes de réflexion, de méditation, d'intériorisation.

Le chemin de silence

Surmonter le temps qui court, qui embrouille les cerveaux, opacifie les esprits, pour trouver le chemin de silence qui va vers l'amour et la connaissance, les deux bras de la Conscience cosmique.

Ce chemin est d'une force incommensurable, car il est tracé par l'Esprit Saint. Il peut tout traverser, les ténèbres pavées d'épreuves et de souffrances, les déserts asséchants, stériles, les vides remplis d'angoisse.

Au commencement, réveiller le coeur de son sommeil de mort. Le sortir patiemment de son cercueil de pierre dure. Persévérer, ne pas se décourager si sa prison résiste : elle s'est formée depuis si longtemps...

A la première ouverture, le coeur frémit. Il pressent un autre monde. Au fur et à mesure de sa libération, le discernement s'accroît, qui nous fait nous détacher de l'agitation vaine de ce monde-ci. La lumière intérieure qui se lève, celle de la conscience de soi, nous rend tout compréhensible, nous fait voir le réel, jusqu'à ce moment où, totalement libre et ouvert, le coeur ressent la compassion que la Source divine éprouve envers ce monde... Alors, notre esprit vit dans la grâce de l'Esprit Saint, notre souffle est uni au Souffle divin, Pulsation unique.

La paix ressentie, immuable en notre profondeur, est le signe de l'ouverture de notre coeur à l'Amour divin qui s'offre en permanence.

 

Le chemin de silence appelle l'esprit au recueillement et le conduit à son entrée dans le coeur. Il délivre l'âme de sa captivité, l'allège, calme sa soif d'expériences terrestres. Nous devenons un être totalement libre de tout, de toute circonstance, de tout évènement, ne recherchant plus aucune stimulation des sens, de l'intellect ou de l'imagination. Libre d'aller vers le Ciel. Nous sommes dans le repos, un état actif, vigilant, répondant immédiatement à la Volonté divine telle qu'elle se révèle par vibration à notre coeur.

Avant toute chose, arrêter de vivre à partir du fonctionnement de son mental. Lâcher, en cessant de vouloir contrôler. C'est un comportement égotique de vouloir contrôler. Or, ce n'est pas l'ego qui a créé la vie. Comment pourrait-il la contrôler ?

Essayer de s'installer dans un état de recueillement intérieur et s'y maintenir, quoi que l'on fasse au quotidien, quelles que soient les situations.  Et plus que toute chose, aimer ce chemin de silence dans lequel on pénètre, qui est le mystère du monde à venir.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos


Voir le profil de Nicole Montineri sur le portail Overblog

Commenter cet article